Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

001-                            La Révolution française a falli être retardée

 

Maximiien ROBESPIERRE avait pour habitude d'aller se distraire au fameux café de La Régence, à Paris.

Un après-midi, il eut l'occasion de voir jouer un beau jeune homme, inconnu à ce bataillon échiquéen, qui battait tout le monde.

Intrigué, Robespierre lui proposa une partie.

Le jeune homme accepta mais précisa qu'il voulait un enjeu à cette partie.

"Quel enjeu ? demanda Robespierre."

"Vous le saurez à la fin de la partie ! rétorqua le beau jeune homme."

 

Robespierre perdit

Mais il s'empressa de demander quel était cet enjeu.

 

" Mon amour est condamné à la guillotine. Je vous demande de le faire libérer."

Surpris mais beau joueur, Robespierre accepta.

 

Le beau jeune homme retira alors sa perruque, libérant une superbe chevelure.

Ce beau jeune homme était une femme...

 

                                           ____________________________________________________

 

002-                                  Echecs, Maths et femmes...un cocktail de taille !

 

Il était une fois, dans un pays très lointain, le jeune et sympathique Grand Maître International  X... qui devait rencontrer le non moins jeune et sympathique Grand Maître International   Y... pour un match des candidats au titre de Champion du Monde.

X et Y étaient accompagnés de leur secondant, X' et Y', âgés, certes, mais fort expérimentés.

X, tout comme Capblanca en son temps,  était aussi connu pour être friand de jolies femmes.

Il se trouve qu'une des coutumes de ce pays très lointain était la Danse et  ses danseuses merveilleuses.

Y'  fin stratège, s'arrangea pour que la danseuse merveilleuse Z séduise X, la veille au soir.

X  fut non seulement flatté mais littéralement subjugué par Z. !

Le lendemain, sur l'échiquier, X ne revoyait qu'elle ; quelque soit la variante ou la position qu'il analysait.

Le jeune et sympathique Grand Maître International Y remporta une victoire aussi lumineuse que ne l'avait été Z.

Le secondant  X' , brillant analyste, fut très en colère contre Y'

L' Histoire n'a retenu ni le nom, ni la beauté de Z ; ce qui est, il faut bien l'avouer, profondément immoral.

 

 

003- Un petit dessin vraiment animé, très bien fait, qui aurait pu être intitulé :

 

                                               On n'est jamais seul quand on joue au échecs !

 

 

 


004-                                VIOLONS D'INGRES
Dans le livre que le GMI Lubomir KAVALEK consacre au Tournoi de Tilburg de 1977, il est question de la préparation extra-échiquéennes des joueurs de haut niveau pour gérer leur stress.
A part ping-pong et billard, les GMI avaient accés à un court de tennis.
SHORT y régnait grâce à ses amorties. KAVALEK et MILES se contentaient de taper dans la balle pour se relaxer.
L'hôtel se trouvait en pleine forêt, ce qui permettait d'appliquer la méthode BOTVINIK : ballade dans la forêt sans autre but que celui de ne pas se perdre.
Certains GMI découvraient volontiers les spécialités culinaires locales. Un restaurateur en prépara pour eux :
"Carpe à la KAVALEK" ou "Glace à la Scandinave" pour OLAFSSON...
Lors de la rencontre de KARPOV et SMYSLOV, Kavalek observa que le premier collectionnait des timbres et que le second était bon chanteur...
SPASSKY faisait volontiers un petit somme avant une partie.
Du plus faible au plus fort, chacun avait un "truc" pour polir sa "sphère de la présence" avant une rencontre importante.
Partager cette page
Repost0

Recherche