Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 22:20

Vous l'avez déjà compris la dernière ronde pourrait être décisive pour la qualification aux Candidats de Fabiano CARUANA. Mais il lui faudra dans tous les cas faire un meilleur résultat que Boris GELFAND et probablement battre avec les Noirs le GMI cubain Leiner PEREZ DOMINGUEZ qui avec ses 2757 elo et les Blancs ne sera pas une proie facile tout en espérant que GELFAND et PONOMARIOV fassent nulle ou que le premier nommé perde contre l'Ukrainien. En cas d'égalité au classement de cet ultime Grand Prix, à l'issue de cette dernière ronde n'oublions pas que la qualification lui échapperait, pour une poignée de points et reviendrait à l'Azéri Shakhriyar  MAMEDYAROV. Autant dire que le pronostic n'est pas en la faveur du jeune Transalpin qui se reprend bien après un début de tournoi chaotique. Difficile d'affirmer une préférence entre ces deux là (Mamedyarov et Caruana) car ce sont vraiment deux joueurs méritants et de très haut niveau mais sur l'ensemble de la saison, si le jeune Italien arrachait sa qualification, ce ne serait pas volé. Il a montré ses qualités en se hissant même à la 3ème place mondiale  au classement elo cette année après une brillante saison face aux joueurs du Top 15.

 

phoca_thumb_l_fabiano-caruana-1.jpg

Fabiano CARUANA parviendra-t-il à se qualifier pour les Candidats ?

 

En attendant il s'est passé bien des choses aujourd'hui : NAKAMURA a craqué et perdu une Sicilienne avec les Blancs contre un brillant GELFAND. Défaite importante qui lui coûte la 1ère place et peut être même le podium s'il ne se reprend pas dans la dernière ronde. Côté français Etienne BACROT, dans son Est-Indienne fétiche avec les Noirs, a placé une préparation à Laurent FRESSINET et gagné en 24 coups. Il pointe désormais à la 3ème place ex-aequo avec l'infortuné Hikaru NAKAMURA. 

 

Voici la partie gagnée par Etienne BACROT dans ce duel franco-français au sommet :

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 14:55

Aujourd'hui va se disputer à 15h la 6ème ronde du Grand Prix FIDE de Paris qui se déroule à deux pas des locaux de la FFE, à Saint-Quentin-en Yvelines. Le moment est venu pour Laurent FRESSINET de sortir les crocs face au leader du tournoi, l'Israëlien Boris GELFAND, seul en tête avec trois gains, une nulle et une seule défaite au compteur. Hier le Français a stoppé l'hémorragie en annulant contre Hikaru NAKAMURA (2772 elo) avec les Noirs après deux défaites consécutives concédées à CARUANA avec les Noirs et à IVANTCHUK avec les Blancs. Le sextuple champion de France, Etienne BACROT a pour sa part confirmé le statut de victime du jeune GMI batave Anish GIRI, qui vient d'encaisser sa 3ème défaite en 5 parties. Avec les Noirs le Français a produit une belle partie stratégique après une passe d'armes tactique en milieu de partie (pseudo sacrifice de pièce avec retour sur investissement) à l'issue de laquelle il s'est retrouvé dans une position favorable avant de conclure techniquement la partie.

GRISCHUK a aussi choisi cette 5ème ronde pour amorcer son réveil et montrer qu'il avait bien récupéré de sa défaite contre Laurent FRESSINET dans la 2ème ronde. Une victoire cinglante en 31 coups avec les Noirs contre Vassily IVANTCHUK confirme aux observateurs qu'il n'a pas abdiqué dans ce tournoi.

Voici cette partie, une Grunfeld originale  (1d4 Cf6 2c4 g6 3Cc3 d5 4Ff4 Fg7 5e3 0-0 6Tc1 et le coup rare 6...Fe6

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 07:58

Chaque jour apporte son lot de surprises dans ce dernier Grand Prix de la saison. Après la belle performance de Laurent Fressinet dans sa partie d'hier contre Grischuk on espérait sans aucun doute davantage de lui face à Fabiano Caruana très motivé puisqu'il joue une place au tournoi des Candidats tout à fait à la portée de son talent. L'Italien l'a emporté certes mais n'a pas dominé outrageusement cette partie, loin s'en faut. Il y aura des jours meilleurs pour le Français.

Caruana.jpg

Fabiano Caruana prend un bon départ

dans ce dernier GP de la saison.

le second GMI français engagé dans ce tournoi, le sextuple champion de France Etienne Bacrot a perdu lui aussi, avec les Noirs, contre l'Américain Hikaru Nakamura en seulement 35 coups. Engagé dans une variante d'échange du Gambit Dame il a obtenu une bonne position à la sortie de l'ouverture mais s'est fourvoyé stratégiquement en jouant le coup 12...c5 qui changeait la structure de pions centrale et ne donnait rien de probant pour les Noirs. Selon l'ordinateur il aurait même obtenu un léger avantage après 12 ... 0-0 ou 12... Dd7.

Voici la partie gagnée par Nakamura contre Bacrot :

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 20:04

La deuxième ronde  de ce GP sera incontestablement marquée, côté français, par le bel exploit de Laurent FRESSINET qui bat Alexander GRISCHUK  dans une Ouest Indienne variante 4 Ff4. Toujours un plaisir de voir les commentaires ironiques de quelques "mazettes" qui se permettent sur les réseaux sociaux et quelques sites de critiquer en direct le(s) joueur(s) français un peu faible(s) et timoré(s) et d'ironiser en anglais dans le texte ... Au bilan, après Vladimir KRAMNIK c'est donc au tour d'Alexander GRISCHUK de prendre une bulle face au Champion de France 2012.

Grischuk.jpg

Alexander GRISCHUK a gaffé et perdu cette 2ème ronde face à Laurent FRESSINET

Chacun appréciera à sa juste mesure la faiblesse de ces deux résultats enregistrés par le Tricolore (2 victoires à Paris, dans le Mémorial Alekhine et le dernier GP FIDE 2013 contre KRAMNIK et GRISCHUK) qui ont le mérite de ravir les amateurs qui, comme moi, n'ont pas tout à fait atteint encore le niveau de ces petits joueurs de café du Grand Prix ... Souhaitons à Laurent FRESSINET de continuer à jouer aussi faiblement à chaque ronde, comme Tony PARKER et Nicolas BATUM eux aussi misérables hier au soir face à la Lithuanie en finale du Championnat d'Europe de basket ...

Sans oublier cette digne conclusion : "Quelle "patate" ce Grischuk, je l'aurais battu facile ! ...", moi aussi.

Voici cette partie de néophytes :

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 19:00

Dernière étape et dernier RDV qualificatif pour le tournoi des Candidats 2014 le 6ème Grand Prix Fide 2013 a démarré ce week-end à la Commanderie des Templiers, à Saint-Quentin-en-Yvelines. Ils sont encore trois en course pour essayer de décrocher un unique sésame qui ouvrira au mieux placé la porte du tournoi des Candidats. Le favori sur le papier est l'Azeri Shakhriyar Mamedyarov qui à l'heure où débute ce GP de Paris a disputé quatre des cinq Grands Prix (le maximum légal) et ne pourra donc pas jouer à Paris. Il atteint un total de 390 points. Mathématiquement il n'est toutefois pas encore hors de portée de ces deux plus proches rivaux qui sont l'Italien Fabiano Caruana qui totalise 225 points et le Russe Aleksandr Grischuk qui est à 230 points. Si l'un de ces deux joueurs gagne seul à Saint-Quentin il coiffera sur le poteau Mamedyarov. Autrement dit ce dernier sera le plus ardent supporter de tous les autres joueurs qui composent ce plateau et peuvent barrer la route à ses deux dangereux rivaux, à commencer par nos deux Français capables sur une bonne inspiration de battre n'importe qui sur une partie.

 

Laurent.jpg Laurent FRESSINET semble plus détendu que Ruslan PONOMARIOV

avant le coup d'envoi de cette 1ère ronde ...

Voici la seule partie gagnée lors de cette première ronde par Boris GELFAND, le dernier finaliste du Championnat du Monde, face au jeune espoir hollandais Anish GIRI. Tous les autres protagonistes se sont neutralisés et séparés sur un score nul.

Partager cet article
Repost0

Recherche